Dans cet article, nous verrons comment fabriquer de véritables sifflets en bois, au son fort et clair, à partir de rameaux d’érable…

Les érables.

Cette famille d’arbres et relativement facile à reconnaître, avec ses feuilles palmées. On pourrait confondre l’érable plane avec le platane mais le premier a des feuilles opposées tandis que celles du second sont alternes (voir photo ci dessous illustrant des feuilles opposées).

feuilles d'érable opposées

Pour ce tuto, nous avons coupé une petite longueur d’érable plane (Acer platanoides).

D’ailleurs, vous pouvez très bien utiliser d’autres essences pour fabriquer des sifflets en bois d’érable… Il faut juste que l’écorce puisse se décoller en un tube sans se déchirer (voir étape 4). J’ai pu fabriquer des sifflets en saule et en noyer (non sans difficultés), mais pas en noisetier, trop fragile… Et il semblerait que le châtaignier fonctionne également (non testé).  On peut aussi tailler des sifflets dans du sureau… Mais c’est une méthode totalement différente qui sera probablement abordée dans un prochain article.

feuille d'érable

Enfin, comme l’opération la plus délicate dans la fabrication d’un sifflet étant le décollement de l’écorce, l’essence que vous choisirez devra être en sève (période printemps – été).

1 Coupez juste en dessous d’un nœud.

scie silky pocketboy 170 en train de couper un rameau d'érable

Choisissez une section droite et sans blessure ni défaut. Pour un premier essai, je vous conseille de vous limiter à un diamètre maximum de 7mm. La coupe doit être effectuée avec soin. Si l’écorce est déchirée dans le process, vous devrez recommencer sur une partie sans défaut. Un conseil: pré-découpez l’écorce d’un trait de couteau avant d’attaquer le bois à la scie, ça vous évitera de la déchiqueter.

2 Entaillez l’écorce au dessus du nœud suivant.

leatherman entaillant une branche lors de la fabrication de sifflets en bois d'érable

Faites simplement rouler le rameau sur le tranchant de votre couteau afin de créer une entaille en anneau. Il n’y a pas besoin d’exercer beaucoup de force, le but est de faire une incision dans l’écorce, pas de couper le bois.

3 Bâtonnez délicatement la zone située entre l’extrémité et l’entaille circulaire.

étape de réalisatiàon d'un sifflet en bois

Les percussions vont décoller l’écorce du bois. Vous devrez frapper sur toute la surface de votre futur sifflet: en haut, en bas, dessus, dessous… Faites attention à ne pas déchirer l’écorce en tapant trop fort…

4 Décollez le tube d’écorce.

étape de réalisation d'un sifflet en bois

Facile à dire ! Moins facile à faire. Vous devrez tenir d’une main la partie à décoller et de l’autre le reste de la branche. Exercez ensuite une forte torsion. Le tube d’écorce devrait devenir mobile en émettant un « clac ».
Si ça ne vient pas, c’est parce-que vous n’avez pas assez martelé pendant l’étape 3.

Pour les besoins de la photo, le tube a été entièrement retiré.

étape de réalisatiàon d'un sifflet en bois

Il arrive de temps en temps que l’écorce se déchire… Et parfois que le tube ne se décolle pas malgré tous vos efforts… Dans ce cas, choisissez une branche d’un autre arbre et reprenez à l’étape 1.

5 faites une petite encoche à environ 1cm de l’extrémité.

leatherman charge TTi en train de sculpter un morceau de bois lors de la fabrication de sifflets en bois d'érable

La méthode pour sculpter cette encoche est la même que pour tailler les crochets dans les piquets de tente en bois…

Votre encoche doit ressembler à ça :

étape de réalisation d'un sifflet en bois à l'aide d'un leatherman

6 (optionnel) Sur la face opposée à l’encoche, taillez l’extrémité en biseau.

leatherman charge TTi en train de sculpter un morceau de bois

La technique de coupe est la même que pour appointer des piquets de tente (j’aurai du commencer par ce tuto en fait…)

Résultat:

comment fabriquer un sifflet bushcraft

7 Ôtez le tube comme un capuchon et mettez le de coté.

comment fabriquer un sifflet bushcraft en bois

Conseil de pro, posez le à en endroit dont vous vous souviendrez… Rien de plus difficile que de retrouver un bout de bois sur un sol forestier… Et rien de plus facile que de marcher dessus en le cherchant XD

8 (optionnel) Agrandissez l’encoche.

leatherman charge TTi en train de sculpter un morceau de bois

Lors de l’étape suivante, il est possible « d’effacer » l’emplacement précis de son encoche. L’agrandir préventivement permet d’éviter de se retrouver dans l’embarras.

9 Sculptez un méplat entre l’encoche et l’extrémité.

leatherman charge TTi en train de sculpter un morceau de bois

C’est entre ce méplat et l’écorce que vous soufflerez. Faites le assez profond mais sans non plus dépasser la moitié du diamètre de votre rameau.

10 Marquez un trait de scie au niveau de l’encoche.

leatherman charge TTi en train de sculpter un morceau de bois

Ne sciez pas entièrement votre branche… Le trait doit être bien perpendiculaire.

11 Faites un second trait de scie quelques centimètres plus loin.

leatherman charge TTi en train de sculpter un morceau de bois

Même remarque que précédemment: ne sciez pas jusqu’au bout.

12 Avec une lame, faites « sauter » le bois situé entre les deux encoches.

leatherman charge TTi en train de sculpter un morceau de bois

13 Fignolez le travail !

leatherman charge TTi en train de sculpter un morceau de bois

Plus les surfaces seront lisses, propres, ébavurées avec des angles vifs et mieux le sifflet fonctionnera.

A la fin, l’intérieur de votre sifflet doit ressembler à peu près à ceci :

comment fabriquer un sifflet bushcraft

14 Replacez le tube.

sifflet bushcraft en bois

Pas de difficulté particulière, à condition de prendre son temps… Seule contrainte: il faut faire coïncider l’encoche de l’écorce avec l’encoche  sculptée dans le bois.

Il se peut que votre sifflet siffle mal… Dans ce cas, faites jouer l’alignement des deux encoches. Il suffit parfois d’un demi millimètre de jeu pour passer d’un truc asthmatique à un sifflet de compétition !

15 Coupez l’excédent.

leatherman charge TTi en train de sculpter un morceau de bois

Vous pouvez couper au niveau de l’entaille circulaire ou un peu plus loin… Tant que vous ne coupez pas au travers de la cavité sculptée, ça n’a aucune importance.

Le mot de la fin

Quelques derniers trucs à propos de ces sifflets:

  • si la cavité est plus grande alors le sifflet produira un son plus grave
  • plus l’entrée d’air est grande et plus le sifflet produit un son fort
  • plus l’encoche sur l’écorce est grande et plus le son est fort
  • si on voit trop grand, ça ne marche plus ^ ^
  • ces sifflets se conservent mal (surtout les gros paradoxalement). L’écorce finit par sécher et se tendre, elle peut alors se fendre ou s’aplatir sur le méplat, obstruant le passage de l’air.
  • lors de l’étape de torsion pour décoller l’écorce, j’avoue y être parfois allé comme un gros bourrin à l’aide de la pince du leatherman… Une fois sur deux ça marche… Ou sinon on déchire l’écorce… De toutes façons ça refusait de venir alors…

C’est tout ! A la prochaine !

leatherman charge TTi et sifflet en bois d'érable