Vous trouverez ci-dessous, non pas l’intégralité de ma bibliothèque « Nemophilist » mais quelques livres dont je vous recommande la lecture.

Apprendre seul avec des livres…

Pour apprendre en autodidacte, il ne suffit pas de bouquiner 15 minutes par jour le temps d’un passage aux chiottes et regarder deux-trois vidéos sur youtube en complément. Il faut s’atteler à un bureau, avec du papier et des stylos… Prendre des notes, faire des schémas comme un collégien… Bref : gratter !

Qui écrit lit deux fois ! (proverbe latin)

Survie / Vie sauvage

MANISE, David. Manuel de survie en milieu naturel.
Amphora, 2016

Ce livre correspond au contenu théorique d’un stage de survie du très sérieux CEETS (Centre d’étude et d’entrainement au techniques de survie). C’est le socle de connaissances, le logiciel, sur lequel on s’appuie pour éviter de tomber dans une situation dégradée. Textes clairs, illustrations utiles, absence de bullshit… Nickel.

LAMORY, Jean Marc. S’orienter facilement et efficacement.
Glénat, 2008
Techniques de base pour l’orientation Carte / Boussole et techniques de navigation avancée. A la fois simple et exhaustif. Une référence.

BOURBEAU, André-François. Le Surviethon.
JCL, 2011
Deux universitaires expérimentent 31 jours en forêt sans aucun équipement, ni eau, ni nourriture. Moitié récit, moitié compilation de techniques éprouvées, ce bouquin est un bon antidote contre les fantasmes « survivor » véhiculés par une certaine presse/Tv réalité.

CLELLAND, Mike. Ultralight Backpackin’ Tips (Livre en Anglais).
Falcon Guide, 2011

Compilation de trucs et astuces pour alléger le poids de son sac. Quand on sait que la majorité des accidents en randonnée sont dus à des chutes et que le poids du sac y joue un rôle non négligeable…

O’BANNON, Allen. Backpackin’ BOOK (Livre en Anglais).
Falcon Guide, 2001
Manuel de camping sauvage et de randonnée bourré de petites astuces pratiques et réalistes.

Artisanats sauvages / Bushcraft

KOCHANSKY, Mors. BUSHCRAFT (livre en Anglais).
Lone Pine, 1987
Compilation de techniques de base pour manipuler des outils, faire un feu, cuisiner, fabriquer des objets en pleine nature… Livre austère mais complet.

COLLINA-GIRARD, Jacques. Le feu avant les allumettes.
Maison des sciences de l’homme, 1998
L’auteur est géologue et préhistorien. Ceci explique la rigueur presque scientifique avec laquelle il aborde le sujet du feu par friction et par percussion. Un livre pratique ET enrichissant.

PASCHE, Kim & BERTRAND, Bernard. Arts de Vie Sauvage.
Terran, 2013

Comme ci-dessus : une compilation de techniques mais beaucoup plus orientée « fabrication » d’objets en mode « paléo ».

BERTRAND, Bernard. La vannerie sauvage
Terran, 2007
Manuel de vannerie sauvage exhaustif accompagné d’un DVD vidéo. Le second tome me parait dispensable.

IMMLER, Felix. The Swiss Army Knife Book. (Livre en Anglais)
Frances Lincoln, 2017
En dépit de la tronche de l’auteur qui apparait de manière insupportable sur chaque photo de ce livre (vous en ferez des cauchemars ^^’) et d’un sponsoring éhonté de Victorinox… Ce manuel reste une solide collection de projets à réaliser en forêt.

Mycologie / Botanique / Plantes Comestibles

FITTER, Richard ; FITTER, Alastair ; BLAMEY Marjorie. Guide des fleurs sauvages, 7e ed.
Delachaux et Niestlé, 2009
J’ai plusieurs guides d’identification. Si je ne devais en garder qu’un seul, ce serait celui-là en raison de sa clef de détermination à la fois simple et complète, du sérieux des descriptions botaniques et de la quantité raisonnable de plantes cataloguées. Attention, ce guide ne convient pas pour la flore de la moitié sud de la France.

MOUTSIE & DUCERF, Gérard. Récolter les jeunes pousses des plantes sauvages comestibles.
Terran, 2013
Le meilleur guide (parce que le seul dans son genre ^ ^’) pour identifier les plantes en automne-hiver lorsqu’elles sont dépourvues de fleurs.

EYSSARTIER, Guillaume & ROUX, Pierre. Le guide des champignons de France et d’Europe, 3e ed.
Belin, 2013
Comme pour les plantes, j’ai plusieurs guides mycologiques. Si je ne devais en garder qu’un ce serait celui-ci en raison de sa clef de détermination facile à utiliser.

MANDIN, Jean-Paul. Les Plantes, bien débuter en botanique.
Glénat, 2010
La botanique peut sembler difficile d’accès (elle ne l’est pas). C’est un petit livre de seulement 60 pages que je conseille à mes amis voulant apprendre à reconnaitre les plantes. Vous y trouverez du vocabulaire illustré, de l’anatomie et les bonnes bases pour bien débuter.

MOREAU, Pierre Arthur & COMPARE, Dom. Les champignons, bien débuter en mycologie.
Glénat, 2009
Même topo que ci-dessus, mais pour les champignons.

BRUNETON, Jean. Plantes toxiques, végétaux dangereux pour l’Homme et les animaux, 3e ed.
Lavoisier, 2005
Livre pointu, écrit par un professeur en pharmacognosie, à destination des vétérinaires, médecins et pharmaciens. Décrit les symptômes observés et les traitements en cas d’intoxication chez l’homme et l’animal. LA référence en plantes toxiques.

HENSCHEL, Dentlev. Baies et plantes sauvages comestibles.
VIGOT, 2005
Livre au format poche, très dense, très complet, sur les plantes comestibles, leur utilisation et leurs vertus médicinales.
Son format compact lui permet d’être glissé dans un sac à dos et son contenu sérieux en font un bouquin que j’aime parfois emmener en bivouac.
Note : l’auteur, Docteur en sciences est aussi aventurier. Ceci explique cela.

COUPLAN, François. Le Régal végétal, plantes sauvages comestibles.
Sang de la Terre, 2009
LA bible des plantes sauvages comestibles. Livre très dense cataloguant les usages des plantes. En clair, vous avez identifié une nouvelle plante et vous voulez savoir ce qu’on en fait ? Votre première piste se trouvera vraisemblablement dans ce livre.
Attention, il s’agit d’un livre moyennement difficile d’accès, peu illustré et qui ne se lit pas sur les chiottes… Mais riche et complet. A l’inverse de beaucoup d’ouvrages sur le même thème… Le tome 2 est à mon avis dispensable.

Chasse / Pêche

MERTZ, Eugène. Savoir découper un gibier à poil ou à plumes.
Fédération Départementale des Chasseurs de la Moselle, 2006
Savoir récolter la viande d’un gibier fait partie des savoirs pratiques utiles. Ce livre est une référence dans le milieu de la chasse… Et à juste titre !

ZACHARIE Pierre. Manuel de l’examen sanitaire des venaisons.
Naturagora, 2014
C’est bien gentil de vouloir récupérer la viande d’un animal éclaté sur la route… Mais si c’est pour attraper une maladie en consommant la carcasse… Non merci ! Ce guide, encore plus gore que le précédent, vous apprendra à identifier quelques maladies et vous indique l’attitude à suivre en cas de symptômes avérés.  Guide à compléter par une formation à « l’examen initial du gibier » dispensé par les fédérations de chasse locales.

GIRAUD, Marc. Comment se promener dans les bois sans se faire tirer dessus.
Marabout, 2016
Il ne s’agit non pas d’un manuel, mais d’éclaircissements sur le droit de la chasse. A la fois hallucinant et instructif. Permet en outre de fermer le clapet à certains gros « indélicats » qui croient avoir tous les droits parce qu’ils sont armés et qu’ils payent une cotisation.

Animaux, insectes et cie

BANG, P. & Dahlstrom, P. Guide des traces d’animaux.
Delachaux et Niestlé, 2010.
Guide sérieux et pointu sur les traces laissées par les animaux… Empreintes, foulées, crottes, reliefs de repas… Tout pour décrypter votre environnement.

BROWN R., FERGUSON J., LAWRENCE M., LEES D. Guide des traces et indices d’oiseaux.
Delachaux et Niestlé, 2010.
Même topo que ci-dessus mais spécialisé sur les traces laissés par les oiseaux (plumes, coquilles etc.)

Le coin des Lorrains

Les livres de Stéphane Vitzthum
Editions Serpenoise
Insectes, batraciens, orchidées… Toute la faune et la flore de Lorraine y passe ! Et à chaque fois c’est un pur bonheur de lire les anecdotes naturalistes. Bien qu’accessibles au grand public, ce sont des livres « riches en contenu » (écrit par un professeur agrégé de SVT et photographe animalier, souvent en collaboration avec un autre scientifique spécialiste).

Collectif. FLORAINE, Atlas de la Flore Lorraine.
Vent d’est, 2013

C’est un gros pavé (1296 pages) recensant TOUTES les plantes de Lorraine, y compris leur distribution géographique dans la région. Indispensable.